Confits maison


Savourez les incontournables confits du Sud-Ouest !



Confit de canard, Confit de porc...

À table !

Confit de canard

Pour les déguster, les mettre dans une poêle à revêtement anti-adhérent, coté peau en premier. Cuire à feu moyen, avec un couvercle. À mi-cuisson, basculer la poêle au-dessus d'un récipient en retenant les cuisses avec le couvercle, afin d'extraire le maximum de graisse. Lorsque les confits sont chauds et dorés, ils sont prêts à être savourés. Servir avec des pommes de terre sautées dans la graisse du confit ; ou avec une pomme de terre cuite au four et un morceau de beurre salé ou une cuillère de crème fraîche à la ciboulette.

Confit de porc

Il peut être servi froid, bien dégraissé, avec une bonne salade frisée aillée.
LHRTE_Astuce-chef2


Le secret du chef ?


Les pièces destinées aux confits (cuisses de canard, longes de porc...) sont frottées au précieux Sel de Salies-de-Béarn. Elles maturent pendant 48 heures avant la cuisson. Ce sel, 100 % naturel et riche en oligo-éléments, a des qualités gustatives incomparables. Il est utilisé depuis des siècles sur les tables du Sud-Ouest de la France. Et préféré à tout autre sel par les professionnels de la salaison, notamment ceux du Jambon de Bayonne.

Un sel de légende et de tradition

Selon la légende, la ville de Salies de Béarn se serait bâtie autour d'une source salée découverte au cours d'une chasse au sanglier.

« Ce sanglier, poursuivi, se réfugia dans un marais bourbeux où il fut blessé par les chasseurs. Il s'élança sur le coup et alla mourrir au loin. On le suivit et on le trouva couvert de cristaux de sel produits par l'évaporation de l'eau et de ce bourbier. »

Conté ainsi, le mariage de viandes prisées et du Sel de Salies paraissait être une évidence...

 

La sélection des confits